Chauves-souris
aux abris

Les espèces de chauves-souris du Québec

Il existe huit espèces de chauves-souris au Québec et elles sont divisées en deux groupes : les résidentes (cinq espèces) qui passent l’hiver ici dans des mines ou des grottes, et les migratrices (trois espèces) qui passent l’hiver plus au sud, mais qui reviennent sous nos latitudes durant la saison estivale.

Les chauves-souris migratrices


Les chauves-souris migratrices sont : la chauve-souris rousse, la chauve-souris cendrée et la chauve-souris argentée.Ces espèces fréquentent des milieux ouverts tels que les secteurs forestiers aux abords des lacs, rivières, étangs et clairières. De ce fait, elles ont des ailes plus longues ce qui leur donne une meilleure portance en vol. Elles sont plus facilement identifiables visuellement de par la couleur caractéristique de leur pelage.

Les migratrices utilisent les arbres pour s’abriter, mais elles peuvent à l’occasion se retrouver dans nos bâtiments durant l’été. Jusqu’à présent, aucun cas de syndrome du museau blanc n’a été répertorié chez ces trois espèces de chauves-souris.

©J. Froidevaux et F. Fabianek

Identification
Taille moyenne: longueur totale 9 à 11 cm
Envergure d’ailes: 29 à 33 cm
Poids: 8 à 18 grammes
Caractéristiques externes: Le mâle possède une fourrure de couleur rousse-orange tandis que celle de la femelle est plus jaune-marron. La couleur de la fourrure est très caractéristique de l’espèce. L’extrémité des poils du dos, de la poitrine et des épaules est blanchâtre et elle a une tache blanche sous le menton. L’uropatagium de la chauve-souris rousse est couvert d’une épaisse fourrure. Ses oreilles sont poilues, arrondies et dépourvues de bordure noire en comparaison à la chauve-souris cendrée. Le tragus est court et large. La chauve-souris rousse a des ailes longues et étroites et couvertes de poils jusqu’au poignet. En général, les mâles sont plus colorés que les femelles.
Habitat
La chauve-souris rousse migre à l’automne vers le centre et le sud des États-Unis jusqu’au Mexique. Au Québec, elle trouve refuge dans les forêts de conifères et les forêts mixtes. Elle niche dans la cime des arbres. Suspendue aux branches, elle peut être confondue avec une feuille morte ou un cône de pin. Elle circule également près des plans d’eau, des champs et des milieux urbains pour chasser.
Reproduction
L’accouplement a lieu en vol lorsque les chauves-souris se dirigent vers le sud à l’automne. Cette espèce peut avoir une portée de 1 à 4 jeunes/année, mais en général, elle a 2 petits par année. La gestation dure de 80 à 90 jours et les petits naissent entre mai et juillet.
Statut fédéral
Non-évalué.

©J. Froidevaux et F. Fabianek

Identification
Taille moyenne: longueur totale 13 à 15 cm
Envergure d’ailes: 34 à 42 cm
Poids: 20 à 35 grammes
Caractéristiques externes: Elle est la plus grande de nos chauves-souris et elle a un pelage brun pâle avec l’extrémité des poils blancs cendrés. Comme particularité, les poils autour de la face et de la gorge, de la chauve-souris cendrée sont jaunâtres. Elle a les oreilles courtes et arrondies avec une ligne noire bien définie en bordure, ce qui la distingue de la chauve-souris rousse. Le tragus est court, arrondi et large. Le dos de l’uropatagium et les pieds sont couverts de poils denses.
Habitat
À l’automne, elle migre vers le sud des États-Unis et vers les Caraïbes. À ces endroits, elle s’abrite dans des crevasses de rochers ou encore dans des nids d’écureuils. Au Québec, la chauve-souris cendrée recherche des forêts de conifères ou de feuillus pour s’abriter. Elle se loge au niveau de la cime des arbres. Elle chasse dans des clairières et près des plans d’eau. Les mâles et les femelles se regroupent pour entreprendre la migration.
Reproduction
On ignore si l’accouplement a lieu avant, pendant ou après la migration vers le sud. La femelle donne naissance en moyenne à deux petits, bien qu’elle puisse en avoir jusqu’à quatre. Elle met bas en position horizontale et elle utilise son uropatagium pour recueillir les nouveaux-nés.
Statut fédéral
Non-évalué.

©M. B.Fenton

Identification
Taille moyenne: longueur totale 9 à 11 cm
Envergure d’ailes: 26 à 31 cm
Poids: 6 à 12 grammes
Caractéristiques externes: Pelage noir ou brun foncé avec les bouts des poils argentés sur le dos. Le pelage couvre la moitié supérieure des ailes et près du tiers de l’uropatagium. Les oreilles sont presque aussi longues que larges. Elles sont noires et leur base interne est rosée. Le tragus est court, droit et arrondi au bout. Son vol lent la distingue des autres espèces.
Habitat
À l’automne, la chauve-souris argentée migre vers la Caroline du Sud. Durant cette période, elle peut se retrouver dans les bâtiments. Sinon, elle fréquente plutôt les régions forestières et circule près des plans d’eau afin de s’alimenter. Elle trouve refuge dans la cime des arbres, sous l’écorce ou dans les trous de pics abandonnés.
Reproduction
Il y a très peu d’information sur la reproduction de cette espèce. On suppose que l’accouplement a lieu durant la migration d’automne. Elles ont une portée de deux jeunes par année et les petits naissent en juin ou juillet. La chauve-souris argentée est plutôt solitaire, mais elle peut tout de même former des petits groupes de trois à quatre individus lorsqu’elle niche ou s’alimente.
Statut fédéral
Non-évalué.


Les chauves-souris résidentes

Les chauves-souris résidentes sont : la petite chauve-souris brune, la chauve-souris nordique, la chauve-souris pygmée de l’Est, la grande chauve-souris brune et la pipistrelle de l’Est.
Comparativement aux trois autres espèces, leurs ailes courtes et arrondies leurs confèrent une grande manoeuvrabilité lors de leurs déplacements. Ainsi, les chauves-souris résidentes sont plus souvent observées en milieux fermés (forêt de conifères et de feuillus, espaces urbains). De plus, elles sont plus difficilement identifiables par la coloration du pelage.

Les chauves-souris résidentes passent l’hiver dans ce qu’on appelle un hibernacle, c'est-à-dire qu’elles hibernent dans une mine abandonnée ou une grotte naturelle. C’est pour cette raison qu’on les appelle aussi « chauves-souris cavernicoles ». Pendant l’hiver, ces chauves-souris réduisent leur température corporelle autour de 3 à 6ºC afin de diminuer les dépenses énergétiques compte tenu de l’absence de nourriture durant cette période. Elles doivent donc trouver des endroits adéquats pour maintenir cette température.

Les cinq espèces de chauves-souris cavernicoles sont touchées par une infection fongique; le syndrome du museau blanc (SMB). Cette infection se développe uniquement l'hiver dans les hibernacles et affecte les chauves-souris en augmentant le nombre de réveils de sorte que celles-ci meurent d’épuisement

Durant l’été, certaines espèces cavernicoles utilisent les bâtiments pour la mise bas et l’élevage de leurs petits. Elles peuvent également nicher dans les cavités et sous l’écorce des arbres morts ou vivants.

Identification
©Jordi segers

Taille moyenne: longueur totale 7 à 8,9 cm
Envergure d’ailes: 21 à 26 cm
Poids: 6 à 9 grammes
Caractéristiques externes: La chauve-souris nordique ressemble beaucoup à la petite chauve-souris brune. Le pelage du dos et des oreilles de la chauve-souris nordique est brun foncé et son ventre est jaunâtre. Elle a des oreilles très grandes avec un tragus mince et très pointu à l’extrémité, ce qui la distingue de la petite chauve-souris brune qui possède un tragus court et arrondi. Les ailes et la queue sont de plus grande taille que la majorité des espèces du genre Myotis.

Habitat

L’espèce fréquente, entre autres, la forêt boréale et est plutôt solitaire. À partir de la fin août jusqu’au mois de mai, l’espèce hiberne en petits groupes dans les grottes, les crevasses des rochers ou parfois sous l’écorce des arbres. Elle choisit des sites d’hibernation où la température est plus fraîche que ceux occupés par la petite chauve-souris brune et la pipistrelle de l’Est.
Reproduction
L’accouplement se déroule à l’automne avant l’entrée en hibernation. Le sperme est conservé dans le corps de la femelle durant tout l’hiver. La fécondation a lieu au printemps et la gestation dure de 50 à 60 jours. La chauve-souris nordique a un seul petit par année. La naissance se fait en juin ou juillet.
Statut fédéral
En voie de disparition.

Identification
©Phil Myers

Taille moyenne: longueur totale 9 à 13 cm
Envergure d’ailes: 32 à 39 cm
Poids: 23 grammes
Caractéristiques externes: Elle est la 2e plus grande espèce au Québec après la chauve-souris cendrée. Elle possède une grande diversité de couleurs. Elle a un pelage brun foncé sur le dos et plus pâle sur le ventre. Sa fourrure est d’apparence huileuse. La face, les oreilles, les ailes, le museau et la queue sont noirâtres et ont l’aspect du cuir. Elle a des oreilles et des tragus plutôt arrondis. Les femelles sont plus grandes que les mâles.
Habitat

Elle fréquente une grande diversité d’habitats, allant des secteurs boisés près des plans d’eau aux milieux urbains. La plupart des chauves-souris ont besoin d’un environnement stable et isolé pour hiberner, mais la grande chauve-souris brune possède un plus large éventail de tolérance quant aux conditions environnementales dans les sites d’hibernation. En effet, contrairement aux autres espèces, elle peut se positionner dans des endroits qui seraient plus froids, plus secs et plus exposés aux courants d’air. C’est pour cette raison qu’elle est l’espèce la plus susceptible d’être retrouvée dans des habitations en hiver.
Reproduction
L’accouplement se déroule en automne ou à l’hiver. Le sperme est conservé dans le corps de la femelle et la fécondation a lieu au printemps. Les femelles se regroupent pour donner naissance à leurs petits entre la mi-mai et la fin juin. Elles ont une portée de 1 ou 2 jeunes par année.
Statut fédéral
Non-évalué.

Identification
©J. Froidevaux et F. Fabianek

Taille moyenne: longueur totale 8 à 9,5 cm
Envergure d’ailes: 21 à 27 cm
Poids :5 à 14 grammes
Caractéristiques externes: Elle ressemble beaucoup à la chauve-souris nordique. La couleur de son pelage est variable, passant du brun olive à brun foncé à presque noir. Ses poils sont d’apparences lustrées, bicolores et plus foncés à la base. Il est possible de la distinguer par ses quelques longs poils au niveau du pied qui s’étendent jusqu’à ses griffes et parfois plus. La petite chauve-souris brune possède un tragus au bout arrondi et qui fait la moitié de la longueur de l’oreille. Ce trait est également un critère qui la différencie de la chauve-souris nordique qui possède une oreille et un tragus plus long, mince au bout plus pointu.
Habitat
Avant l’arrivée du syndrome du museau blanc, la petite chauve-souris brune était la plus commune et la plus répandue des espèces de chiroptères au Québec. Elle connaît depuis quelques années un sévère déclin dans tout l’est de l’Amérique du Nord. Elle fréquente une grande diversité d’habitats, des régions boisées près des plans d’eau aux milieux urbains. Elle hiberne dans les mines ou les grottes.

Reproduction
L’accouplement se déroule en automne, le sperme est conservé dans le corps de la femelle tout l’hiver. La fécondation a lieu au printemps. La durée de la gestation est de 50 à 60 jours. Les petits naissent entre mai et juillet. La petite chauve-souris brune a une portée de un jeune par année. Les femelles sont très fidèles à leur site de mise bas (maternité) et y retournent chaque année.
Statut fédéral
En voie de disparition.

Identification
Taille moyenne: longueur totale 7 à 9 cm
Envergure d’ailes: 21 à 25 cm
Poids: 3 à 5 grammes
Caractéristiques externes: C’est la plus petite de nos chauves-souris et la plus rare. Son pelage est brun doré sur le dos, mais les poils sont noirs à la base. Le ventre est brun grisâtre. La face est entièrement noire ainsi que les oreilles qui sont assez longues avec un tragus pointu. Les ailes et l’uropatagium sont également noirs. Elle se distingue des autres espèces par la petitesse de ses pattes qui sont inférieures à huit millimètres.
Habitat
La chauve-souris pygmée de l’Est fréquente les forêts montagneuses. Elle tolère des températures plus froides que la petite chauve-souris brune. Les individus hibernent dissimulés dans les crevasses à l’intérieur d’une caverne ou d’une mine abandonnée. En position horizontale et isolée des autres individus, elle choisit souvent des endroits localisés près de l’entrée où la température et l’humidité sont plus instables.
Reproduction
L’accouplement a lieu au site de rassemblement à l’automne. Mâles et femelles ont plusieurs partenaires. La chauve-souris pygmée de l’Est a une portée d’un petit par année et la mise bas a lieu en juillet. À sa naissance, le poids du petit est estimé à 1 ou 2 g ce qui représente environ de 25 à 30 % du poids de sa mère.
Statut fédéral
Non-évalué.
© M. B. Fenton

Identification
Taille moyenne: longueur totale 7 à 9,8 cm
Envergure d’ailes: 20 à 26 cm
Poids: 5 à 7 grammes
Caractéristiques externes:La coloration de son pelage est très caractéristique de l’espèce. Elle possède des poils tricolores, gris à la base, jaunâtres au centre et brun foncé à l’extrémité. Son dos et son ventre sont de la même couleur. Elle possède des ailes noirâtres et son museau est bien apparent et dépourvu de poils. Elle a de grandes oreilles avec un tragus court et droit. Les femelles sont plus grandes que les mâles.
Habitat
La pipistrelle de l’Est fréquente l’orée des forêts et circule près des plans d’eau. À partir d’octobre, cette espèce hiberne dans les grottes et les mines abandonnées, seule ou en groupes de quelques individus.
Reproduction
L’accouplement se déroule à l’automne avant l’entrée en hibernation. La pipistrelle de l’Est a généralement une portée de deux jeunes par année. Les petits naissent entre la fin mai et le début de juillet après une gestation de 44 jours. À la naissance, les petits pèsent 1,9 g soit près du quart du poids de leur mère.
Statut fédéral
En voie de disparition.

Pour connaître le statut provincial d'une espèce, visitez http://www.natureserve.org/fr, entrez le nom latin de l'espèce et cliquez ensuite sur l'onglet Conservation status.

TOP