Chauves-souris
aux abris

Vivre en harmonie avec une colonie de chauve-souris

Voici quelques signes qui peuvent indiquer la présence de chauves-souris dans les habitations

Présence de bruits

  • Différents petits bruits tels que des grattements ou des vocalisations.

Présence de fèces, communément appelé GUANO

  • Segmentées, étirées et friables;
  • Elles deviennent poudreuses lorsqu’elles sont écrasées ou broyées;
  • Elles ont une odeur déplaisante lorsque la colonie est importante;
  • Souvent les fèces sont collées sur les murs extérieurs là où les chauves-souris entrent.


Présence d’urine 

  • Elle se cristallise à la température ambiante;
  • Donne un aspect poudreux aux surfaces où elle a été déposée.
Astuces pour la cohabitation
  • Il est faux de croire que les chauves-souris causent des dommages comme certains rongeurs. En fait, les chauves-souris ne font qu’entrer par un trou qui était déjà présent dans la structure du bâtiment et occupent un espace souvent peu utilisé comme un entre toit. Le principal désagrément est l’accumulation des fèces. Pour éviter les inconvénients liés aux excréments de chauves-souris, vous pouvez, tôt au printemps, déposer une toile de plastique sur le plancher à l’endroit où ils s’accumulent. Vous pourrez ainsi plus facilement les enlever à la fin de l’été lorsque les chauves-souris auront quitté les lieux pour aller passer l’hiver dans un hibernacle (grottes ou mines abandonnées).



ATTENTION!
Les fèces de chauves-souris pourraient causer l’histoplasmose, via un champignon présent dans le guano et causant une infection pulmonaire. En général, ce champignon ne survit pas dans les greniers chauds et secs, néanmoins, afin d’éviter tout risque de contamination, il est recommandé de bien suivre certaines mesures préventives .
  • Il n’est pas nécessaire de paniquer si vous pensez que votre habitation accueille des chauves-souris, car les probabilités qu’un individu de la colonie ait la rage sont très faibles. En effet, comme la plupart des mammifères, les chauves-souris peuvent contracter le virus de la rage, mais seulement 1 % d’entre elles en sont atteintes. Il faut tout de même éviter les contacts avec ces animaux afin d’empêcher la possibilité de contracter cette maladie qui est mortelle pour l’humain et tous les mammifères. Il faut savoir que les chauves-souris retrouvées au sol ou moribondes ont plus de chance d’être rabiques, c’est-à-dire d’avoir la rage. Par conséquent, il est important de ne jamais toucher à une chauve-souris à mains nues, même si elle est morte.
  • Le plus important pour cohabiter avec une colonie de chauves-souris qui se serait établie dans votre grenier, est de calfeutrer tous les orifices et fentes qui existeraient entre le grenier et les espaces habitables de votre maison. C’est une précaution importante pour réduire les risques de contamination.
  • Si une chauve-souris s’égare dans la maison, ne la touchez jamais à mains nues. Fermez la porte de la pièce et ouvrez fenêtres et moustiquaires. Elle devrait sortir toute seule. Si cela ne fonctionne pas, suivez les conseils suivants. Recherchez par la suite l’endroit par lequel elle aurait pu entrer et procédez au calfeutrage.
  • Idéalement n’entrez pas dans le grenier ou le secteur habité par les chauves-souris durant la période où elles sont présentes. Il sera de toute façon très difficile de les observer car elles se faufilent souvent dans des endroits inaccessibles. Pour les voir, installez-vous à l’extérieur et attendez la tombée de la nuit, elles sortiront du gîte par elles-mêmes. Nous vous encourageons à suivre le protocole pour savoir comment les observer. Vous pouvez également nous soumettre vos données de décomptes d’individus;
  • Assurez-vous que vos animaux domestiques sont vaccinés contre la rage. C’est une règle élémentaire mais très importante, particulièrement si des chauves-souris fréquentent le voisinage. Les chauves-souris rabiques sont souvent au sol donc facilement accessibles pour vos animaux de compagnie. Le vaccin contre la rage chez les animaux domestiques nécessite des rappels. Consultez votre vétérinaire pour de plus amples informations.
  • Une autre solution pour cohabiter avec une colonie de chauves-souris consiste à installer un ou des dortoirs sur votre terrain. S’ils sont placés à proximité du bâtiment, il est possible que les chauves-souris transfèrent vers ces dortoirs. Pour plus de détails consultez « Installer un dortoir à chauves-souris »;



TOP